AccueilRechercherConnexionS'enregistrerFAQ

Partagez | 
 

 Jeu de la phrase

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 39, 40, 41
AuteurMessage
Aldor
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 1361
Age : 26
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Jeu de la phrase   Dim 26 Oct - 15:28

Il était une petite fille qui habitait chez son père. Elle a vécu des moments très intimes avec lui et elle n'était pas
très fière du rang qu'elle tenait dans la famille. Ceci était très
impoli de demander pourquoi elle n'avait pas eu le courage de venir au
garage où elle venait tout prendre ses bottes roses a point vert et
jaune pour aller aux arcades avec son frère pour se faire prendre en
sandwich avec de la marmelade venue du fin fond de la Colombie pays
fort joli et très réputé pour ses roses de sable du Maroc qui sentaient
bon le parfum. Une chenille violette qui aimait danser dans une
poubelle colorée chantait "Sale" comme un putois qui éructe et se
dandine les amydales d'arachides puent mais si je demandait comment le
paysan alcoolique pouvait faire pleuvoir des chaussettes rayées rouges
et vert a petits triangles. Néanmoins la petite fille alsacienne ne
sait pas que son père était un travesti et par dessus le marché il
faisait tueur à gage dans l'armée française tuant les petites filles et
les jeunes endives. Elle aussi était aérophagique ou elle savait
qu'elle servirait d'apât pour assassiner le président de la république
du Sénégal ou elle n'aurait certainement pas pu avoir un dessert au
chocolat et aux myrtilles aromatisé à la vanille enrobé de sucre candy
de la fabrique de mes grands parents qui se sont mis à chercher des
champignons pour pouvoir rendre visite au grand Bornan qui avait des
grosses fesses leur permettant d'écraser les groseilles et les
myrtilles qui servaient à faire le dessert au chocolat et de les mettre
dans le gâteau et détruire les poulets mutants qui étaient le résultat
génétique d'une belette avec un paysan roumain qui avais des oreilles
vertes teintées rouge fluo et a pois roses barbie qui remontèrent
jusqu'au grenier pour étendre son linge déchiré par les mites géantes
qui étaient enragées après avoir moulu du poivre dans un verre de rhum
qui après avoir fracassé le crâne d'alex pitivié alla ranger le frigo
car il puait la blonde et le salami rongeait ses freins gale ferma la
voiture à réaction en carton mâché par les protozoaires qui avait
auparavant avait rageusement gagné le 1er prix de la casserole décerné
aux unijambistes, borgnes, ivrognes, mythomanes,drogués,zoophiles et
surtout pour ce petit coquin qui avait picolé et fumé de la jonquille
séchée dans du coeur de lion bien moisi depuis 65 ans a moitié ouvert
car il avait été entamé par malsa qui avait des grandes narines toutes
noires et dilatées recouvertes de crottes de nez gluantes et vivantes
car autrefois malsa était tombé malade et avait vomi puisqu' il
n'éructait pas suffisamment aprés une bonne partie de mangeage de
pilules rouges assaisonées aux poireaux séchés . C' est ainsi qu'il
commença à mordiller des Smarties bleu-ciel plein de drogue et d'
alcool, et c'est alors qu'il commenca à dealer aux Champs de blé même
si sa maman lui avait donné des provisions de choux d'bruxelles pour
brûler ses cheveux bien gras parfumé "vomi de chèvre" par l' horrible
malsa dont le subliminal nez lui donnait un léger hoquet qui lui
prenait comme une envie de louer un chariot remplit de schtroumpfs
vomisseurs, alcooliques, fumeurs et schizophrènes, qui se sentaient
profondément déssechés et en buvant un pastis ils formaient des petites
au échec rose bonbon.Et, aprés la sortie en boîte, elle titubait
toujours devant ce grand Gargamel bouré et trompé. C'est alors qu'elle
voulait danser le jump avec son gros corps de sumo plein de sushi qui
sentait très mauvais alors qu' il avait prit un bain dans un ossen de
osaka.L'histoire du petit asticot vert et rose qui jubilait devant moi
le temps que l'orage le poursuive depuis Paris gare le jour, bordel de
chausettes sales trempées qui me semblait être trop humide, froid et
sec pour me faire réchauffé à la poêle beurée pleine de sel et de curry
comme mary, vierge depuis quelle a décidé de venir voir mon... popotin
bleu qui avait subi une liposuccion gratuite avant de grimper à cheval
pour aller faire des cabrioles avec son cansson afin de pouvoir faire
zozoter le drogué mort depuis la nuit dernière pour bronzer les
particules de son caleçon abimé par les groupies de Sarkozy qui
ressemblait à un lémurien moche avec beaucoup de pustules qui
dégoulinaient de partout le pusqu'ils désirait avoir un salaire élevé
pour plonger dans l'illicite de tous les protagonistes qui avait
intervenu dans la lutte contre malsa, dealeur de bonbons, de billes, et
de cartes qui lui ont couté très cher car très recherché pour
proxénétisme de pingouins et allait vers la banquise où il y a
énormément de manchots et de pénis en érection qui se faisait taper par
des cochons vert à grandes rayures rouges avec beaucoup de trucs. C'est
alors qu'il n'y eut qu'un seul bruit, le son le plus strident qu'il
existait et il brisa son string rouge. C'est alors que sa bouche fit
une sorte de forme bizzare ressemblant au vibro banane que lui avait
donné Bibou pour noël. Pour qu'il se mette en extase dans sa chambre
avec Casimir de Pétaouchnok. Il y avait cinq pâquerettes rose fanées et
décharnées qui lévitaient à 20 mètres de la péniche à quatre roues
magenta qui se sont statufiées alors que la Bible était maculée de sang
avec des morpions qui dansaient le breakdance à 3 tentant de moudre du
poivre bleu. Soudain la montagne ellipsoïdale cracha sur le crâne
luisant de pellicules d'un cafard écrasé et il étala énormément tout
son corps isomorphique et flasque. Alors, soudain, brusquement, la
télévision d' Alex surnommée Malsa, se leva pour la publicité car un
taliban venait sonner pour demander qu'aucune pizza pepperoni n'est
sautillante ; c'est alors que le blocage commença tandis que bob
l'éponge sauta sur une mine d'alcool à moitié bu par ScyTale
l'alcoolique anonyme allié aux mecs shootés au polystyrène chinois
provenant des USA pourris jusqu'aux poils de penis. Ce dernier se mit à
tuer tous terroristes bègues suspects depuis 1664 ( date de création
,illicite mais reconnue par Albrechstürmilsh, de la déjection dûe
exceptionnellement à sarko le futur mécréant des bac à sables et du
Texas pour fraude interdite ) pendant ce temps au Bengladesh une chèvre
tondue tres petite raideuse, diabétique, séropositive et sénile
suscitait l'admiration des politiques extrémistes liechentenoises
pendant que le gros alcoolique lui sucait le haut de l'occiput fermant ainsi
toute discussion superflue. Son gros front dégarni luisait dans la pénombre, mais sa robe dentelée vola en éclats de sang qui tomba...
Un an plus tard, l'obsédé écartelé au niveau du larynx réssucita de sa mort par suicide involontaire qui avait déçu sa tante homosexuelle
et aguicheuse de harengs saur mais pourtant l'elfe zoophile rougit lorsque l'autre terroriste amniotique lui souffla dans l'oreille un mot acerbe mais celui-ci faisait danser le cha-cha-cha épileptique chronique ainsi que sa tante apoplexique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scytale
Général de Division Spatiale
Général de Division Spatiale
avatar

Nombre de messages : 3279
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Jeu de la phrase   Dim 2 Nov - 11:51

Il était une petite fille qui habitait chez son père. Elle a vécu des moments très intimes avec lui et elle n'était pas
très fière du rang qu'elle tenait dans la famille. Ceci était très
impoli de demander pourquoi elle n'avait pas eu le courage de venir au
garage où elle venait tout prendre ses bottes roses a point vert et
jaune pour aller aux arcades avec son frère pour se faire prendre en
sandwich avec de la marmelade venue du fin fond de la Colombie pays
fort joli et très réputé pour ses roses de sable du Maroc qui sentaient
bon le parfum. Une chenille violette qui aimait danser dans une
poubelle colorée chantait "Sale" comme un putois qui éructe et se
dandine les amydales d'arachides puent mais si je demandait comment le
paysan alcoolique pouvait faire pleuvoir des chaussettes rayées rouges
et vert a petits triangles. Néanmoins la petite fille alsacienne ne
sait pas que son père était un travesti et par dessus le marché il
faisait tueur à gage dans l'armée française tuant les petites filles et
les jeunes endives. Elle aussi était aérophagique ou elle savait
qu'elle servirait d'apât pour assassiner le président de la république
du Sénégal ou elle n'aurait certainement pas pu avoir un dessert au
chocolat et aux myrtilles aromatisé à la vanille enrobé de sucre candy
de la fabrique de mes grands parents qui se sont mis à chercher des
champignons pour pouvoir rendre visite au grand Bornan qui avait des
grosses fesses leur permettant d'écraser les groseilles et les
myrtilles qui servaient à faire le dessert au chocolat et de les mettre
dans le gâteau et détruire les poulets mutants qui étaient le résultat
génétique d'une belette avec un paysan roumain qui avais des oreilles
vertes teintées rouge fluo et a pois roses barbie qui remontèrent
jusqu'au grenier pour étendre son linge déchiré par les mites géantes
qui étaient enragées après avoir moulu du poivre dans un verre de rhum
qui après avoir fracassé le crâne d'alex pitivié alla ranger le frigo
car il puait la blonde et le salami rongeait ses freins gale ferma la
voiture à réaction en carton mâché par les protozoaires qui avait
auparavant avait rageusement gagné le 1er prix de la casserole décerné
aux unijambistes, borgnes, ivrognes, mythomanes,drogués,zoophiles et
surtout pour ce petit coquin qui avait picolé et fumé de la jonquille
séchée dans du coeur de lion bien moisi depuis 65 ans a moitié ouvert
car il avait été entamé par malsa qui avait des grandes narines toutes
noires et dilatées recouvertes de crottes de nez gluantes et vivantes
car autrefois malsa était tombé malade et avait vomi puisqu' il
n'éructait pas suffisamment aprés une bonne partie de mangeage de
pilules rouges assaisonées aux poireaux séchés . C' est ainsi qu'il
commença à mordiller des Smarties bleu-ciel plein de drogue et d'
alcool, et c'est alors qu'il commenca à dealer aux Champs de blé même
si sa maman lui avait donné des provisions de choux d'bruxelles pour
brûler ses cheveux bien gras parfumé "vomi de chèvre" par l' horrible
malsa dont le subliminal nez lui donnait un léger hoquet qui lui
prenait comme une envie de louer un chariot remplit de schtroumpfs
vomisseurs, alcooliques, fumeurs et schizophrènes, qui se sentaient
profondément déssechés et en buvant un pastis ils formaient des petites
au échec rose bonbon.Et, aprés la sortie en boîte, elle titubait
toujours devant ce grand Gargamel bouré et trompé. C'est alors qu'elle
voulait danser le jump avec son gros corps de sumo plein de sushi qui
sentait très mauvais alors qu' il avait prit un bain dans un ossen de
osaka.L'histoire du petit asticot vert et rose qui jubilait devant moi
le temps que l'orage le poursuive depuis Paris gare le jour, bordel de
chausettes sales trempées qui me semblait être trop humide, froid et
sec pour me faire réchauffé à la poêle beurée pleine de sel et de curry
comme mary, vierge depuis quelle a décidé de venir voir mon... popotin
bleu qui avait subi une liposuccion gratuite avant de grimper à cheval
pour aller faire des cabrioles avec son cansson afin de pouvoir faire
zozoter le drogué mort depuis la nuit dernière pour bronzer les
particules de son caleçon abimé par les groupies de Sarkozy qui
ressemblait à un lémurien moche avec beaucoup de pustules qui
dégoulinaient de partout le pusqu'ils désirait avoir un salaire élevé
pour plonger dans l'illicite de tous les protagonistes qui avait
intervenu dans la lutte contre malsa, dealeur de bonbons, de billes, et
de cartes qui lui ont couté très cher car très recherché pour
proxénétisme de pingouins et allait vers la banquise où il y a
énormément de manchots et de pénis en érection qui se faisait taper par
des cochons vert à grandes rayures rouges avec beaucoup de trucs. C'est
alors qu'il n'y eut qu'un seul bruit, le son le plus strident qu'il
existait et il brisa son string rouge. C'est alors que sa bouche fit
une sorte de forme bizzare ressemblant au vibro banane que lui avait
donné Bibou pour noël. Pour qu'il se mette en extase dans sa chambre
avec Casimir de Pétaouchnok. Il y avait cinq pâquerettes rose fanées et
décharnées qui lévitaient à 20 mètres de la péniche à quatre roues
magenta qui se sont statufiées alors que la Bible était maculée de sang
avec des morpions qui dansaient le breakdance à 3 tentant de moudre du
poivre bleu. Soudain la montagne ellipsoïdale cracha sur le crâne
luisant de pellicules d'un cafard écrasé et il étala énormément tout
son corps isomorphique et flasque. Alors, soudain, brusquement, la
télévision d' Alex surnommée Malsa, se leva pour la publicité car un
taliban venait sonner pour demander qu'aucune pizza pepperoni n'est
sautillante ; c'est alors que le blocage commença tandis que bob
l'éponge sauta sur une mine d'alcool à moitié bu par ScyTale
l'alcoolique anonyme allié aux mecs shootés au polystyrène chinois
provenant des USA pourris jusqu'aux poils de penis. Ce dernier se mit à
tuer tous terroristes bègues suspects depuis 1664 ( date de création
,illicite mais reconnue par Albrechstürmilsh, de la déjection dûe
exceptionnellement à sarko le futur mécréant des bac à sables et du
Texas pour fraude interdite ) pendant ce temps au Bengladesh une chèvre
tondue tres petite raideuse, diabétique, séropositive et sénile
suscitait l'admiration des politiques extrémistes liechentenoises
pendant que le gros alcoolique lui sucait le haut de l'occiput fermant ainsi
toute discussion superflue. Son gros front dégarni luisait dans la pénombre, mais sa robe dentelée vola en éclats de sang qui tomba...
Un an plus tard, l'obsédé écartelé au niveau du larynx réssucita de sa mort par suicide involontaire qui avait déçu sa tante homosexuelle
et aguicheuse de harengs saur mais pourtant l'elfe zoophile rougit lorsque l'autre terroriste amniotique lui souffla dans l'oreille un mot acerbe mais celui-ci faisait danser le cha-cha-cha épileptique chronique ainsi que sa tante apoplexique dérangé par
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldor
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 1361
Age : 26
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Jeu de la phrase   Dim 2 Nov - 14:24

Il était une petite fille qui habitait chez son père. Elle a vécu des moments très intimes avec lui et elle n'était pas
très fière du rang qu'elle tenait dans la famille. Ceci était très
impoli de demander pourquoi elle n'avait pas eu le courage de venir au
garage où elle venait tout prendre ses bottes roses a point vert et
jaune pour aller aux arcades avec son frère pour se faire prendre en
sandwich avec de la marmelade venue du fin fond de la Colombie pays
fort joli et très réputé pour ses roses de sable du Maroc qui sentaient
bon le parfum. Une chenille violette qui aimait danser dans une
poubelle colorée chantait "Sale" comme un putois qui éructe et se
dandine les amydales d'arachides puent mais si je demandait comment le
paysan alcoolique pouvait faire pleuvoir des chaussettes rayées rouges
et vert a petits triangles. Néanmoins la petite fille alsacienne ne
sait pas que son père était un travesti et par dessus le marché il
faisait tueur à gage dans l'armée française tuant les petites filles et
les jeunes endives. Elle aussi était aérophagique ou elle savait
qu'elle servirait d'apât pour assassiner le président de la république
du Sénégal ou elle n'aurait certainement pas pu avoir un dessert au
chocolat et aux myrtilles aromatisé à la vanille enrobé de sucre candy
de la fabrique de mes grands parents qui se sont mis à chercher des
champignons pour pouvoir rendre visite au grand Bornan qui avait des
grosses fesses leur permettant d'écraser les groseilles et les
myrtilles qui servaient à faire le dessert au chocolat et de les mettre
dans le gâteau et détruire les poulets mutants qui étaient le résultat
génétique d'une belette avec un paysan roumain qui avais des oreilles
vertes teintées rouge fluo et a pois roses barbie qui remontèrent
jusqu'au grenier pour étendre son linge déchiré par les mites géantes
qui étaient enragées après avoir moulu du poivre dans un verre de rhum
qui après avoir fracassé le crâne d'alex pitivié alla ranger le frigo
car il puait la blonde et le salami rongeait ses freins gale ferma la
voiture à réaction en carton mâché par les protozoaires qui avait
auparavant avait rageusement gagné le 1er prix de la casserole décerné
aux unijambistes, borgnes, ivrognes, mythomanes,drogués,zoophiles et
surtout pour ce petit coquin qui avait picolé et fumé de la jonquille
séchée dans du coeur de lion bien moisi depuis 65 ans a moitié ouvert
car il avait été entamé par malsa qui avait des grandes narines toutes
noires et dilatées recouvertes de crottes de nez gluantes et vivantes
car autrefois malsa était tombé malade et avait vomi puisqu' il
n'éructait pas suffisamment aprés une bonne partie de mangeage de
pilules rouges assaisonées aux poireaux séchés . C' est ainsi qu'il
commença à mordiller des Smarties bleu-ciel plein de drogue et d'
alcool, et c'est alors qu'il commenca à dealer aux Champs de blé même
si sa maman lui avait donné des provisions de choux d'bruxelles pour
brûler ses cheveux bien gras parfumé "vomi de chèvre" par l' horrible
malsa dont le subliminal nez lui donnait un léger hoquet qui lui
prenait comme une envie de louer un chariot remplit de schtroumpfs
vomisseurs, alcooliques, fumeurs et schizophrènes, qui se sentaient
profondément déssechés et en buvant un pastis ils formaient des petites
au échec rose bonbon.Et, aprés la sortie en boîte, elle titubait
toujours devant ce grand Gargamel bouré et trompé. C'est alors qu'elle
voulait danser le jump avec son gros corps de sumo plein de sushi qui
sentait très mauvais alors qu' il avait prit un bain dans un ossen de
osaka.L'histoire du petit asticot vert et rose qui jubilait devant moi
le temps que l'orage le poursuive depuis Paris gare le jour, bordel de
chausettes sales trempées qui me semblait être trop humide, froid et
sec pour me faire réchauffé à la poêle beurée pleine de sel et de curry
comme mary, vierge depuis quelle a décidé de venir voir mon... popotin
bleu qui avait subi une liposuccion gratuite avant de grimper à cheval
pour aller faire des cabrioles avec son cansson afin de pouvoir faire
zozoter le drogué mort depuis la nuit dernière pour bronzer les
particules de son caleçon abimé par les groupies de Sarkozy qui
ressemblait à un lémurien moche avec beaucoup de pustules qui
dégoulinaient de partout le pusqu'ils désirait avoir un salaire élevé
pour plonger dans l'illicite de tous les protagonistes qui avait
intervenu dans la lutte contre malsa, dealeur de bonbons, de billes, et
de cartes qui lui ont couté très cher car très recherché pour
proxénétisme de pingouins et allait vers la banquise où il y a
énormément de manchots et de pénis en érection qui se faisait taper par
des cochons vert à grandes rayures rouges avec beaucoup de trucs. C'est
alors qu'il n'y eut qu'un seul bruit, le son le plus strident qu'il
existait et il brisa son string rouge. C'est alors que sa bouche fit
une sorte de forme bizzare ressemblant au vibro banane que lui avait
donné Bibou pour noël. Pour qu'il se mette en extase dans sa chambre
avec Casimir de Pétaouchnok. Il y avait cinq pâquerettes rose fanées et
décharnées qui lévitaient à 20 mètres de la péniche à quatre roues
magenta qui se sont statufiées alors que la Bible était maculée de sang
avec des morpions qui dansaient le breakdance à 3 tentant de moudre du
poivre bleu. Soudain la montagne ellipsoïdale cracha sur le crâne
luisant de pellicules d'un cafard écrasé et il étala énormément tout
son corps isomorphique et flasque. Alors, soudain, brusquement, la
télévision d' Alex surnommée Malsa, se leva pour la publicité car un
taliban venait sonner pour demander qu'aucune pizza pepperoni n'est
sautillante ; c'est alors que le blocage commença tandis que bob
l'éponge sauta sur une mine d'alcool à moitié bu par ScyTale
l'alcoolique anonyme allié aux mecs shootés au polystyrène chinois
provenant des USA pourris jusqu'aux poils de penis. Ce dernier se mit à
tuer tous terroristes bègues suspects depuis 1664 ( date de création
,illicite mais reconnue par Albrechstürmilsh, de la déjection dûe
exceptionnellement à sarko le futur mécréant des bac à sables et du
Texas pour fraude interdite ) pendant ce temps au Bengladesh une chèvre
tondue tres petite raideuse, diabétique, séropositive et sénile
suscitait l'admiration des politiques extrémistes liechentenoises
pendant que le gros alcoolique lui sucait le haut de l'occiput fermant ainsi
toute discussion superflue. Son gros front dégarni luisait dans la pénombre, mais sa robe dentelée vola en éclats de sang qui tomba...
Un an plus tard, l'obsédé écartelé au niveau du larynx réssucita de sa mort par suicide involontaire qui avait déçu sa tante homosexuelle
et aguicheuse de harengs saur mais pourtant l'elfe zoophile rougit lorsque l'autre terroriste amniotique lui souffla dans l'oreille un mot acerbe mais celui-ci faisait danser le cha-cha-cha épileptique chronique ainsi que sa tante apoplexique dérangé par l'arbitrage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
remi-fasol
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 417
Age : 24
Localisation : Dans la Zone Green Hill
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: Jeu de la phrase   Mar 4 Nov - 0:16

Il était une petite fille qui habitait chez son père. Elle a vécu des moments très intimes avec lui et elle n'était pas
très fière du rang qu'elle tenait dans la famille. Ceci était très
impoli de demander pourquoi elle n'avait pas eu le courage de venir au
garage où elle venait tout prendre ses bottes roses a point vert et
jaune pour aller aux arcades avec son frère pour se faire prendre en
sandwich avec de la marmelade venue du fin fond de la Colombie pays
fort joli et très réputé pour ses roses de sable du Maroc qui sentaient
bon le parfum. Une chenille violette qui aimait danser dans une
poubelle colorée chantait "Sale" comme un putois qui éructe et se
dandine les amydales d'arachides puent mais si je demandait comment le
paysan alcoolique pouvait faire pleuvoir des chaussettes rayées rouges
et vert a petits triangles. Néanmoins la petite fille alsacienne ne
sait pas que son père était un travesti et par dessus le marché il
faisait tueur à gage dans l'armée française tuant les petites filles et
les jeunes endives. Elle aussi était aérophagique ou elle savait
qu'elle servirait d'apât pour assassiner le président de la république
du Sénégal ou elle n'aurait certainement pas pu avoir un dessert au
chocolat et aux myrtilles aromatisé à la vanille enrobé de sucre candy
de la fabrique de mes grands parents qui se sont mis à chercher des
champignons pour pouvoir rendre visite au grand Bornan qui avait des
grosses fesses leur permettant d'écraser les groseilles et les
myrtilles qui servaient à faire le dessert au chocolat et de les mettre
dans le gâteau et détruire les poulets mutants qui étaient le résultat
génétique d'une belette avec un paysan roumain qui avais des oreilles
vertes teintées rouge fluo et a pois roses barbie qui remontèrent
jusqu'au grenier pour étendre son linge déchiré par les mites géantes
qui étaient enragées après avoir moulu du poivre dans un verre de rhum
qui après avoir fracassé le crâne d'alex pitivié alla ranger le frigo
car il puait la blonde et le salami rongeait ses freins gale ferma la
voiture à réaction en carton mâché par les protozoaires qui avait
auparavant avait rageusement gagné le 1er prix de la casserole décerné
aux unijambistes, borgnes, ivrognes, mythomanes,drogués,zoophiles et
surtout pour ce petit coquin qui avait picolé et fumé de la jonquille
séchée dans du coeur de lion bien moisi depuis 65 ans a moitié ouvert
car il avait été entamé par malsa qui avait des grandes narines toutes
noires et dilatées recouvertes de crottes de nez gluantes et vivantes
car autrefois malsa était tombé malade et avait vomi puisqu' il
n'éructait pas suffisamment aprés une bonne partie de mangeage de
pilules rouges assaisonées aux poireaux séchés . C' est ainsi qu'il
commença à mordiller des Smarties bleu-ciel plein de drogue et d'
alcool, et c'est alors qu'il commenca à dealer aux Champs de blé même
si sa maman lui avait donné des provisions de choux d'bruxelles pour
brûler ses cheveux bien gras parfumé "vomi de chèvre" par l' horrible
malsa dont le subliminal nez lui donnait un léger hoquet qui lui
prenait comme une envie de louer un chariot remplit de schtroumpfs
vomisseurs, alcooliques, fumeurs et schizophrènes, qui se sentaient
profondément déssechés et en buvant un pastis ils formaient des petites
au échec rose bonbon.Et, aprés la sortie en boîte, elle titubait
toujours devant ce grand Gargamel bouré et trompé. C'est alors qu'elle
voulait danser le jump avec son gros corps de sumo plein de sushi qui
sentait très mauvais alors qu' il avait prit un bain dans un ossen de
osaka.L'histoire du petit asticot vert et rose qui jubilait devant moi
le temps que l'orage le poursuive depuis Paris gare le jour, bordel de
chausettes sales trempées qui me semblait être trop humide, froid et
sec pour me faire réchauffé à la poêle beurée pleine de sel et de curry
comme mary, vierge depuis quelle a décidé de venir voir mon... popotin
bleu qui avait subi une liposuccion gratuite avant de grimper à cheval
pour aller faire des cabrioles avec son cansson afin de pouvoir faire
zozoter le drogué mort depuis la nuit dernière pour bronzer les
particules de son caleçon abimé par les groupies de Sarkozy qui
ressemblait à un lémurien moche avec beaucoup de pustules qui
dégoulinaient de partout le pusqu'ils désirait avoir un salaire élevé
pour plonger dans l'illicite de tous les protagonistes qui avait
intervenu dans la lutte contre malsa, dealeur de bonbons, de billes, et
de cartes qui lui ont couté très cher car très recherché pour
proxénétisme de pingouins et allait vers la banquise où il y a
énormément de manchots et de pénis en érection qui se faisait taper par
des cochons vert à grandes rayures rouges avec beaucoup de trucs. C'est
alors qu'il n'y eut qu'un seul bruit, le son le plus strident qu'il
existait et il brisa son string rouge. C'est alors que sa bouche fit
une sorte de forme bizzare ressemblant au vibro banane que lui avait
donné Bibou pour noël. Pour qu'il se mette en extase dans sa chambre
avec Casimir de Pétaouchnok. Il y avait cinq pâquerettes rose fanées et
décharnées qui lévitaient à 20 mètres de la péniche à quatre roues
magenta qui se sont statufiées alors que la Bible était maculée de sang
avec des morpions qui dansaient le breakdance à 3 tentant de moudre du
poivre bleu. Soudain la montagne ellipsoïdale cracha sur le crâne
luisant de pellicules d'un cafard écrasé et il étala énormément tout
son corps isomorphique et flasque. Alors, soudain, brusquement, la
télévision d' Alex surnommée Malsa, se leva pour la publicité car un
taliban venait sonner pour demander qu'aucune pizza pepperoni n'est
sautillante ; c'est alors que le blocage commença tandis que bob
l'éponge sauta sur une mine d'alcool à moitié bu par ScyTale
l'alcoolique anonyme allié aux mecs shootés au polystyrène chinois
provenant des USA pourris jusqu'aux poils de penis. Ce dernier se mit à
tuer tous terroristes bègues suspects depuis 1664 ( date de création
,illicite mais reconnue par Albrechstürmilsh, de la déjection dûe
exceptionnellement à sarko le futur mécréant des bac à sables et du
Texas pour fraude interdite ) pendant ce temps au Bengladesh une chèvre
tondue tres petite raideuse, diabétique, séropositive et sénile
suscitait l'admiration des politiques extrémistes liechentenoises
pendant que le gros alcoolique lui sucait le haut de l'occiput fermant ainsi
toute discussion superflue. Son gros front dégarni luisait dans la pénombre, mais sa robe dentelée vola en éclats de sang qui tomba...
Un an plus tard, l'obsédé écartelé au niveau du larynx réssucita de sa mort par suicide involontaire qui avait déçu sa tante homosexuelle
et aguicheuse de harengs saur mais pourtant l'elfe zoophile rougit lorsque l'autre terroriste amniotique lui souffla dans l'oreille un mot acerbe mais celui-ci faisait danser le cha-cha-cha épileptique chronique ainsi que sa tante apoplexique dérangé par l'arbitrage partial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scytale
Général de Division Spatiale
Général de Division Spatiale
avatar

Nombre de messages : 3279
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Jeu de la phrase   Mar 4 Nov - 1:46

Il était une petite fille qui habitait chez son père. Elle a vécu des moments très intimes avec lui et elle n'était pas
très fière du rang qu'elle tenait dans la famille. Ceci était très
impoli de demander pourquoi elle n'avait pas eu le courage de venir au
garage où elle venait tout prendre ses bottes roses a point vert et
jaune pour aller aux arcades avec son frère pour se faire prendre en
sandwich avec de la marmelade venue du fin fond de la Colombie pays
fort joli et très réputé pour ses roses de sable du Maroc qui sentaient
bon le parfum. Une chenille violette qui aimait danser dans une
poubelle colorée chantait "Sale" comme un putois qui éructe et se
dandine les amydales d'arachides puent mais si je demandait comment le
paysan alcoolique pouvait faire pleuvoir des chaussettes rayées rouges
et vert a petits triangles. Néanmoins la petite fille alsacienne ne
sait pas que son père était un travesti et par dessus le marché il
faisait tueur à gage dans l'armée française tuant les petites filles et
les jeunes endives. Elle aussi était aérophagique ou elle savait
qu'elle servirait d'apât pour assassiner le président de la république
du Sénégal ou elle n'aurait certainement pas pu avoir un dessert au
chocolat et aux myrtilles aromatisé à la vanille enrobé de sucre candy
de la fabrique de mes grands parents qui se sont mis à chercher des
champignons pour pouvoir rendre visite au grand Bornan qui avait des
grosses fesses leur permettant d'écraser les groseilles et les
myrtilles qui servaient à faire le dessert au chocolat et de les mettre
dans le gâteau et détruire les poulets mutants qui étaient le résultat
génétique d'une belette avec un paysan roumain qui avais des oreilles
vertes teintées rouge fluo et a pois roses barbie qui remontèrent
jusqu'au grenier pour étendre son linge déchiré par les mites géantes
qui étaient enragées après avoir moulu du poivre dans un verre de rhum
qui après avoir fracassé le crâne d'alex pitivié alla ranger le frigo
car il puait la blonde et le salami rongeait ses freins gale ferma la
voiture à réaction en carton mâché par les protozoaires qui avait
auparavant avait rageusement gagné le 1er prix de la casserole décerné
aux unijambistes, borgnes, ivrognes, mythomanes,drogués,zoophiles et
surtout pour ce petit coquin qui avait picolé et fumé de la jonquille
séchée dans du coeur de lion bien moisi depuis 65 ans a moitié ouvert
car il avait été entamé par malsa qui avait des grandes narines toutes
noires et dilatées recouvertes de crottes de nez gluantes et vivantes
car autrefois malsa était tombé malade et avait vomi puisqu' il
n'éructait pas suffisamment aprés une bonne partie de mangeage de
pilules rouges assaisonées aux poireaux séchés . C' est ainsi qu'il
commença à mordiller des Smarties bleu-ciel plein de drogue et d'
alcool, et c'est alors qu'il commenca à dealer aux Champs de blé même
si sa maman lui avait donné des provisions de choux d'bruxelles pour
brûler ses cheveux bien gras parfumé "vomi de chèvre" par l' horrible
malsa dont le subliminal nez lui donnait un léger hoquet qui lui
prenait comme une envie de louer un chariot remplit de schtroumpfs
vomisseurs, alcooliques, fumeurs et schizophrènes, qui se sentaient
profondément déssechés et en buvant un pastis ils formaient des petites
au échec rose bonbon.Et, aprés la sortie en boîte, elle titubait
toujours devant ce grand Gargamel bouré et trompé. C'est alors qu'elle
voulait danser le jump avec son gros corps de sumo plein de sushi qui
sentait très mauvais alors qu' il avait prit un bain dans un ossen de
osaka.L'histoire du petit asticot vert et rose qui jubilait devant moi
le temps que l'orage le poursuive depuis Paris gare le jour, bordel de
chausettes sales trempées qui me semblait être trop humide, froid et
sec pour me faire réchauffé à la poêle beurée pleine de sel et de curry
comme mary, vierge depuis quelle a décidé de venir voir mon... popotin
bleu qui avait subi une liposuccion gratuite avant de grimper à cheval
pour aller faire des cabrioles avec son cansson afin de pouvoir faire
zozoter le drogué mort depuis la nuit dernière pour bronzer les
particules de son caleçon abimé par les groupies de Sarkozy qui
ressemblait à un lémurien moche avec beaucoup de pustules qui
dégoulinaient de partout le pusqu'ils désirait avoir un salaire élevé
pour plonger dans l'illicite de tous les protagonistes qui avait
intervenu dans la lutte contre malsa, dealeur de bonbons, de billes, et
de cartes qui lui ont couté très cher car très recherché pour
proxénétisme de pingouins et allait vers la banquise où il y a
énormément de manchots et de pénis en érection qui se faisait taper par
des cochons vert à grandes rayures rouges avec beaucoup de trucs. C'est
alors qu'il n'y eut qu'un seul bruit, le son le plus strident qu'il
existait et il brisa son string rouge. C'est alors que sa bouche fit
une sorte de forme bizzare ressemblant au vibro banane que lui avait
donné Bibou pour noël. Pour qu'il se mette en extase dans sa chambre
avec Casimir de Pétaouchnok. Il y avait cinq pâquerettes rose fanées et
décharnées qui lévitaient à 20 mètres de la péniche à quatre roues
magenta qui se sont statufiées alors que la Bible était maculée de sang
avec des morpions qui dansaient le breakdance à 3 tentant de moudre du
poivre bleu. Soudain la montagne ellipsoïdale cracha sur le crâne
luisant de pellicules d'un cafard écrasé et il étala énormément tout
son corps isomorphique et flasque. Alors, soudain, brusquement, la
télévision d' Alex surnommée Malsa, se leva pour la publicité car un
taliban venait sonner pour demander qu'aucune pizza pepperoni n'est
sautillante ; c'est alors que le blocage commença tandis que bob
l'éponge sauta sur une mine d'alcool à moitié bu par ScyTale
l'alcoolique anonyme allié aux mecs shootés au polystyrène chinois
provenant des USA pourris jusqu'aux poils de penis. Ce dernier se mit à
tuer tous terroristes bègues suspects depuis 1664 ( date de création
,illicite mais reconnue par Albrechstürmilsh, de la déjection dûe
exceptionnellement à sarko le futur mécréant des bac à sables et du
Texas pour fraude interdite ) pendant ce temps au Bengladesh une chèvre
tondue tres petite raideuse, diabétique, séropositive et sénile
suscitait l'admiration des politiques extrémistes liechentenoises
pendant que le gros alcoolique lui sucait le haut de l'occiput fermant ainsi
toute discussion superflue. Son gros front dégarni luisait dans la pénombre, mais sa robe dentelée vola en éclats de sang qui tomba...
Un an plus tard, l'obsédé écartelé au niveau du larynx réssucita de sa mort par suicide involontaire qui avait déçu sa tante homosexuelle
et aguicheuse de harengs saur mais pourtant l'elfe zoophile rougit lorsque l'autre terroriste amniotique lui souffla dans l'oreille un mot acerbe mais celui-ci faisait danser le cha-cha-cha épileptique chronique ainsi que sa tante apoplexique dérangé par l'arbitrage partial d'un
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldor
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 1361
Age : 26
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Jeu de la phrase   Mar 4 Nov - 8:56

Il était une petite fille qui habitait chez son père. Elle a vécu des moments très intimes avec lui et elle n'était pas
très fière du rang qu'elle tenait dans la famille. Ceci était très
impoli de demander pourquoi elle n'avait pas eu le courage de venir au
garage où elle venait tout prendre ses bottes roses a point vert et
jaune pour aller aux arcades avec son frère pour se faire prendre en
sandwich avec de la marmelade venue du fin fond de la Colombie pays
fort joli et très réputé pour ses roses de sable du Maroc qui sentaient
bon le parfum. Une chenille violette qui aimait danser dans une
poubelle colorée chantait "Sale" comme un putois qui éructe et se
dandine les amydales d'arachides puent mais si je demandait comment le
paysan alcoolique pouvait faire pleuvoir des chaussettes rayées rouges
et vert a petits triangles. Néanmoins la petite fille alsacienne ne
sait pas que son père était un travesti et par dessus le marché il
faisait tueur à gage dans l'armée française tuant les petites filles et
les jeunes endives. Elle aussi était aérophagique ou elle savait
qu'elle servirait d'apât pour assassiner le président de la république
du Sénégal ou elle n'aurait certainement pas pu avoir un dessert au
chocolat et aux myrtilles aromatisé à la vanille enrobé de sucre candy
de la fabrique de mes grands parents qui se sont mis à chercher des
champignons pour pouvoir rendre visite au grand Bornan qui avait des
grosses fesses leur permettant d'écraser les groseilles et les
myrtilles qui servaient à faire le dessert au chocolat et de les mettre
dans le gâteau et détruire les poulets mutants qui étaient le résultat
génétique d'une belette avec un paysan roumain qui avais des oreilles
vertes teintées rouge fluo et a pois roses barbie qui remontèrent
jusqu'au grenier pour étendre son linge déchiré par les mites géantes
qui étaient enragées après avoir moulu du poivre dans un verre de rhum
qui après avoir fracassé le crâne d'alex pitivié alla ranger le frigo
car il puait la blonde et le salami rongeait ses freins gale ferma la
voiture à réaction en carton mâché par les protozoaires qui avait
auparavant avait rageusement gagné le 1er prix de la casserole décerné
aux unijambistes, borgnes, ivrognes, mythomanes,drogués,zoophiles et
surtout pour ce petit coquin qui avait picolé et fumé de la jonquille
séchée dans du coeur de lion bien moisi depuis 65 ans a moitié ouvert
car il avait été entamé par malsa qui avait des grandes narines toutes
noires et dilatées recouvertes de crottes de nez gluantes et vivantes
car autrefois malsa était tombé malade et avait vomi puisqu' il
n'éructait pas suffisamment aprés une bonne partie de mangeage de
pilules rouges assaisonées aux poireaux séchés . C' est ainsi qu'il
commença à mordiller des Smarties bleu-ciel plein de drogue et d'
alcool, et c'est alors qu'il commenca à dealer aux Champs de blé même
si sa maman lui avait donné des provisions de choux d'bruxelles pour
brûler ses cheveux bien gras parfumé "vomi de chèvre" par l' horrible
malsa dont le subliminal nez lui donnait un léger hoquet qui lui
prenait comme une envie de louer un chariot remplit de schtroumpfs
vomisseurs, alcooliques, fumeurs et schizophrènes, qui se sentaient
profondément déssechés et en buvant un pastis ils formaient des petites
au échec rose bonbon.Et, aprés la sortie en boîte, elle titubait
toujours devant ce grand Gargamel bouré et trompé. C'est alors qu'elle
voulait danser le jump avec son gros corps de sumo plein de sushi qui
sentait très mauvais alors qu' il avait prit un bain dans un ossen de
osaka.L'histoire du petit asticot vert et rose qui jubilait devant moi
le temps que l'orage le poursuive depuis Paris gare le jour, bordel de
chausettes sales trempées qui me semblait être trop humide, froid et
sec pour me faire réchauffé à la poêle beurée pleine de sel et de curry
comme mary, vierge depuis quelle a décidé de venir voir mon... popotin
bleu qui avait subi une liposuccion gratuite avant de grimper à cheval
pour aller faire des cabrioles avec son cansson afin de pouvoir faire
zozoter le drogué mort depuis la nuit dernière pour bronzer les
particules de son caleçon abimé par les groupies de Sarkozy qui
ressemblait à un lémurien moche avec beaucoup de pustules qui
dégoulinaient de partout le pusqu'ils désirait avoir un salaire élevé
pour plonger dans l'illicite de tous les protagonistes qui avait
intervenu dans la lutte contre malsa, dealeur de bonbons, de billes, et
de cartes qui lui ont couté très cher car très recherché pour
proxénétisme de pingouins et allait vers la banquise où il y a
énormément de manchots et de pénis en érection qui se faisait taper par
des cochons vert à grandes rayures rouges avec beaucoup de trucs. C'est
alors qu'il n'y eut qu'un seul bruit, le son le plus strident qu'il
existait et il brisa son string rouge. C'est alors que sa bouche fit
une sorte de forme bizzare ressemblant au vibro banane que lui avait
donné Bibou pour noël. Pour qu'il se mette en extase dans sa chambre
avec Casimir de Pétaouchnok. Il y avait cinq pâquerettes rose fanées et
décharnées qui lévitaient à 20 mètres de la péniche à quatre roues
magenta qui se sont statufiées alors que la Bible était maculée de sang
avec des morpions qui dansaient le breakdance à 3 tentant de moudre du
poivre bleu. Soudain la montagne ellipsoïdale cracha sur le crâne
luisant de pellicules d'un cafard écrasé et il étala énormément tout
son corps isomorphique et flasque. Alors, soudain, brusquement, la
télévision d' Alex surnommée Malsa, se leva pour la publicité car un
taliban venait sonner pour demander qu'aucune pizza pepperoni n'est
sautillante ; c'est alors que le blocage commença tandis que bob
l'éponge sauta sur une mine d'alcool à moitié bu par ScyTale
l'alcoolique anonyme allié aux mecs shootés au polystyrène chinois
provenant des USA pourris jusqu'aux poils de penis. Ce dernier se mit à
tuer tous terroristes bègues suspects depuis 1664 ( date de création
,illicite mais reconnue par Albrechstürmilsh, de la déjection dûe
exceptionnellement à sarko le futur mécréant des bac à sables et du
Texas pour fraude interdite ) pendant ce temps au Bengladesh une chèvre
tondue tres petite raideuse, diabétique, séropositive et sénile
suscitait l'admiration des politiques extrémistes liechentenoises
pendant que le gros alcoolique lui sucait le haut de l'occiput fermant ainsi
toute discussion superflue. Son gros front dégarni luisait dans la pénombre, mais sa robe dentelée vola en éclats de sang qui tomba...
Un an plus tard, l'obsédé écartelé au niveau du larynx réssucita de sa mort par suicide involontaire qui avait déçu sa tante homosexuelle
et aguicheuse de harengs saur mais pourtant l'elfe zoophile rougit lorsque l'autre terroriste amniotique lui souffla dans l'oreille un mot acerbe mais celui-ci faisait danser le cha-cha-cha épileptique chronique ainsi que sa tante apoplexique dérangé par l'arbitrage partial d'un arbitre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastien
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 2449
Age : 33
Localisation : !!! la tête dans l'écran !!!
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Jeu de la phrase   Mar 18 Nov - 13:05

Il était une petite fille qui habitait chez son père. Elle a vécu des moments très intimes avec lui et elle n'était pas
très fière du rang qu'elle tenait dans la famille. Ceci était très
impoli de demander pourquoi elle n'avait pas eu le courage de venir au
garage où elle venait tout prendre ses bottes roses a point vert et
jaune pour aller aux arcades avec son frère pour se faire prendre en
sandwich avec de la marmelade venue du fin fond de la Colombie pays
fort joli et très réputé pour ses roses de sable du Maroc qui sentaient
bon le parfum. Une chenille violette qui aimait danser dans une
poubelle colorée chantait "Sale" comme un putois qui éructe et se
dandine les amydales d'arachides puent mais si je demandait comment le
paysan alcoolique pouvait faire pleuvoir des chaussettes rayées rouges
et vert a petits triangles. Néanmoins la petite fille alsacienne ne
sait pas que son père était un travesti et par dessus le marché il
faisait tueur à gage dans l'armée française tuant les petites filles et
les jeunes endives. Elle aussi était aérophagique ou elle savait
qu'elle servirait d'apât pour assassiner le président de la république
du Sénégal ou elle n'aurait certainement pas pu avoir un dessert au
chocolat et aux myrtilles aromatisé à la vanille enrobé de sucre candy
de la fabrique de mes grands parents qui se sont mis à chercher des
champignons pour pouvoir rendre visite au grand Bornan qui avait des
grosses fesses leur permettant d'écraser les groseilles et les
myrtilles qui servaient à faire le dessert au chocolat et de les mettre
dans le gâteau et détruire les poulets mutants qui étaient le résultat
génétique d'une belette avec un paysan roumain qui avais des oreilles
vertes teintées rouge fluo et a pois roses barbie qui remontèrent
jusqu'au grenier pour étendre son linge déchiré par les mites géantes
qui étaient enragées après avoir moulu du poivre dans un verre de rhum
qui après avoir fracassé le crâne d'alex pitivié alla ranger le frigo
car il puait la blonde et le salami rongeait ses freins gale ferma la
voiture à réaction en carton mâché par les protozoaires qui avait
auparavant avait rageusement gagné le 1er prix de la casserole décerné
aux unijambistes, borgnes, ivrognes, mythomanes,drogués,zoophiles et
surtout pour ce petit coquin qui avait picolé et fumé de la jonquille
séchée dans du coeur de lion bien moisi depuis 65 ans a moitié ouvert
car il avait été entamé par malsa qui avait des grandes narines toutes
noires et dilatées recouvertes de crottes de nez gluantes et vivantes
car autrefois malsa était tombé malade et avait vomi puisqu' il
n'éructait pas suffisamment aprés une bonne partie de mangeage de
pilules rouges assaisonées aux poireaux séchés . C' est ainsi qu'il
commença à mordiller des Smarties bleu-ciel plein de drogue et d'
alcool, et c'est alors qu'il commenca à dealer aux Champs de blé même
si sa maman lui avait donné des provisions de choux d'bruxelles pour
brûler ses cheveux bien gras parfumé "vomi de chèvre" par l' horrible
malsa dont le subliminal nez lui donnait un léger hoquet qui lui
prenait comme une envie de louer un chariot remplit de schtroumpfs
vomisseurs, alcooliques, fumeurs et schizophrènes, qui se sentaient
profondément déssechés et en buvant un pastis ils formaient des petites
au échec rose bonbon.Et, aprés la sortie en boîte, elle titubait
toujours devant ce grand Gargamel bouré et trompé. C'est alors qu'elle
voulait danser le jump avec son gros corps de sumo plein de sushi qui
sentait très mauvais alors qu' il avait prit un bain dans un ossen de
osaka.L'histoire du petit asticot vert et rose qui jubilait devant moi
le temps que l'orage le poursuive depuis Paris gare le jour, bordel de
chausettes sales trempées qui me semblait être trop humide, froid et
sec pour me faire réchauffé à la poêle beurée pleine de sel et de curry
comme mary, vierge depuis quelle a décidé de venir voir mon... popotin
bleu qui avait subi une liposuccion gratuite avant de grimper à cheval
pour aller faire des cabrioles avec son cansson afin de pouvoir faire
zozoter le drogué mort depuis la nuit dernière pour bronzer les
particules de son caleçon abimé par les groupies de Sarkozy qui
ressemblait à un lémurien moche avec beaucoup de pustules qui
dégoulinaient de partout le pusqu'ils désirait avoir un salaire élevé
pour plonger dans l'illicite de tous les protagonistes qui avait
intervenu dans la lutte contre malsa, dealeur de bonbons, de billes, et
de cartes qui lui ont couté très cher car très recherché pour
proxénétisme de pingouins et allait vers la banquise où il y a
énormément de manchots et de pénis en érection qui se faisait taper par
des cochons vert à grandes rayures rouges avec beaucoup de trucs. C'est
alors qu'il n'y eut qu'un seul bruit, le son le plus strident qu'il
existait et il brisa son string rouge. C'est alors que sa bouche fit
une sorte de forme bizzare ressemblant au vibro banane que lui avait
donné Bibou pour noël. Pour qu'il se mette en extase dans sa chambre
avec Casimir de Pétaouchnok. Il y avait cinq pâquerettes rose fanées et
décharnées qui lévitaient à 20 mètres de la péniche à quatre roues
magenta qui se sont statufiées alors que la Bible était maculée de sang
avec des morpions qui dansaient le breakdance à 3 tentant de moudre du
poivre bleu. Soudain la montagne ellipsoïdale cracha sur le crâne
luisant de pellicules d'un cafard écrasé et il étala énormément tout
son corps isomorphique et flasque. Alors, soudain, brusquement, la
télévision d' Alex surnommée Malsa, se leva pour la publicité car un
taliban venait sonner pour demander qu'aucune pizza pepperoni n'est
sautillante ; c'est alors que le blocage commença tandis que bob
l'éponge sauta sur une mine d'alcool à moitié bu par ScyTale
l'alcoolique anonyme allié aux mecs shootés au polystyrène chinois
provenant des USA pourris jusqu'aux poils de penis. Ce dernier se mit à
tuer tous terroristes bègues suspects depuis 1664 ( date de création
,illicite mais reconnue par Albrechstürmilsh, de la déjection dûe
exceptionnellement à sarko le futur mécréant des bac à sables et du
Texas pour fraude interdite ) pendant ce temps au Bengladesh une chèvre
tondue tres petite raideuse, diabétique, séropositive et sénile
suscitait l'admiration des politiques extrémistes liechentenoises
pendant que le gros alcoolique lui sucait le haut de l'occiput fermant ainsi
toute discussion superflue. Son gros front dégarni luisait dans la pénombre, mais sa robe dentelée vola en éclats de sang qui tomba...
Un an plus tard, l'obsédé écartelé au niveau du larynx réssucita de sa mort par suicide involontaire qui avait déçu sa tante homosexuelle
et aguicheuse de harengs saur mais pourtant l'elfe zoophile rougit lorsque l'autre terroriste amniotique lui souffla dans l'oreille un mot acerbe mais celui-ci faisait danser le cha-cha-cha épileptique chronique ainsi que sa tante apoplexique dérangé par l'arbitrage partial d'un arbitre poilu

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scytale
Général de Division Spatiale
Général de Division Spatiale
avatar

Nombre de messages : 3279
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Jeu de la phrase   Mar 18 Nov - 23:01

Il était une petite fille qui habitait chez son père. Elle a vécu des moments très intimes avec lui et elle n'était pas
très fière du rang qu'elle tenait dans la famille. Ceci était très
impoli de demander pourquoi elle n'avait pas eu le courage de venir au
garage où elle venait tout prendre ses bottes roses a point vert et
jaune pour aller aux arcades avec son frère pour se faire prendre en
sandwich avec de la marmelade venue du fin fond de la Colombie pays
fort joli et très réputé pour ses roses de sable du Maroc qui sentaient
bon le parfum. Une chenille violette qui aimait danser dans une
poubelle colorée chantait "Sale" comme un putois qui éructe et se
dandine les amydales d'arachides puent mais si je demandait comment le
paysan alcoolique pouvait faire pleuvoir des chaussettes rayées rouges
et vert a petits triangles. Néanmoins la petite fille alsacienne ne
sait pas que son père était un travesti et par dessus le marché il
faisait tueur à gage dans l'armée française tuant les petites filles et
les jeunes endives. Elle aussi était aérophagique ou elle savait
qu'elle servirait d'apât pour assassiner le président de la république
du Sénégal ou elle n'aurait certainement pas pu avoir un dessert au
chocolat et aux myrtilles aromatisé à la vanille enrobé de sucre candy
de la fabrique de mes grands parents qui se sont mis à chercher des
champignons pour pouvoir rendre visite au grand Bornan qui avait des
grosses fesses leur permettant d'écraser les groseilles et les
myrtilles qui servaient à faire le dessert au chocolat et de les mettre
dans le gâteau et détruire les poulets mutants qui étaient le résultat
génétique d'une belette avec un paysan roumain qui avais des oreilles
vertes teintées rouge fluo et a pois roses barbie qui remontèrent
jusqu'au grenier pour étendre son linge déchiré par les mites géantes
qui étaient enragées après avoir moulu du poivre dans un verre de rhum
qui après avoir fracassé le crâne d'alex pitivié alla ranger le frigo
car il puait la blonde et le salami rongeait ses freins gale ferma la
voiture à réaction en carton mâché par les protozoaires qui avait
auparavant avait rageusement gagné le 1er prix de la casserole décerné
aux unijambistes, borgnes, ivrognes, mythomanes,drogués,zoophiles et
surtout pour ce petit coquin qui avait picolé et fumé de la jonquille
séchée dans du coeur de lion bien moisi depuis 65 ans a moitié ouvert
car il avait été entamé par malsa qui avait des grandes narines toutes
noires et dilatées recouvertes de crottes de nez gluantes et vivantes
car autrefois malsa était tombé malade et avait vomi puisqu' il
n'éructait pas suffisamment aprés une bonne partie de mangeage de
pilules rouges assaisonées aux poireaux séchés . C' est ainsi qu'il
commença à mordiller des Smarties bleu-ciel plein de drogue et d'
alcool, et c'est alors qu'il commenca à dealer aux Champs de blé même
si sa maman lui avait donné des provisions de choux d'bruxelles pour
brûler ses cheveux bien gras parfumé "vomi de chèvre" par l' horrible
malsa dont le subliminal nez lui donnait un léger hoquet qui lui
prenait comme une envie de louer un chariot remplit de schtroumpfs
vomisseurs, alcooliques, fumeurs et schizophrènes, qui se sentaient
profondément déssechés et en buvant un pastis ils formaient des petites
au échec rose bonbon.Et, aprés la sortie en boîte, elle titubait
toujours devant ce grand Gargamel bouré et trompé. C'est alors qu'elle
voulait danser le jump avec son gros corps de sumo plein de sushi qui
sentait très mauvais alors qu' il avait prit un bain dans un ossen de
osaka.L'histoire du petit asticot vert et rose qui jubilait devant moi
le temps que l'orage le poursuive depuis Paris gare le jour, bordel de
chausettes sales trempées qui me semblait être trop humide, froid et
sec pour me faire réchauffé à la poêle beurée pleine de sel et de curry
comme mary, vierge depuis quelle a décidé de venir voir mon... popotin
bleu qui avait subi une liposuccion gratuite avant de grimper à cheval
pour aller faire des cabrioles avec son cansson afin de pouvoir faire
zozoter le drogué mort depuis la nuit dernière pour bronzer les
particules de son caleçon abimé par les groupies de Sarkozy qui
ressemblait à un lémurien moche avec beaucoup de pustules qui
dégoulinaient de partout le pusqu'ils désirait avoir un salaire élevé
pour plonger dans l'illicite de tous les protagonistes qui avait
intervenu dans la lutte contre malsa, dealeur de bonbons, de billes, et
de cartes qui lui ont couté très cher car très recherché pour
proxénétisme de pingouins et allait vers la banquise où il y a
énormément de manchots et de pénis en érection qui se faisait taper par
des cochons vert à grandes rayures rouges avec beaucoup de trucs. C'est
alors qu'il n'y eut qu'un seul bruit, le son le plus strident qu'il
existait et il brisa son string rouge. C'est alors que sa bouche fit
une sorte de forme bizzare ressemblant au vibro banane que lui avait
donné Bibou pour noël. Pour qu'il se mette en extase dans sa chambre
avec Casimir de Pétaouchnok. Il y avait cinq pâquerettes rose fanées et
décharnées qui lévitaient à 20 mètres de la péniche à quatre roues
magenta qui se sont statufiées alors que la Bible était maculée de sang
avec des morpions qui dansaient le breakdance à 3 tentant de moudre du
poivre bleu. Soudain la montagne ellipsoïdale cracha sur le crâne
luisant de pellicules d'un cafard écrasé et il étala énormément tout
son corps isomorphique et flasque. Alors, soudain, brusquement, la
télévision d' Alex surnommée Malsa, se leva pour la publicité car un
taliban venait sonner pour demander qu'aucune pizza pepperoni n'est
sautillante ; c'est alors que le blocage commença tandis que bob
l'éponge sauta sur une mine d'alcool à moitié bu par ScyTale
l'alcoolique anonyme allié aux mecs shootés au polystyrène chinois
provenant des USA pourris jusqu'aux poils de penis. Ce dernier se mit à
tuer tous terroristes bègues suspects depuis 1664 ( date de création
,illicite mais reconnue par Albrechstürmilsh, de la déjection dûe
exceptionnellement à sarko le futur mécréant des bac à sables et du
Texas pour fraude interdite ) pendant ce temps au Bengladesh une chèvre
tondue tres petite raideuse, diabétique, séropositive et sénile
suscitait l'admiration des politiques extrémistes liechentenoises
pendant que le gros alcoolique lui sucait le haut de l'occiput fermant ainsi
toute discussion superflue. Son gros front dégarni luisait dans la pénombre, mais sa robe dentelée vola en éclats de sang qui tomba...
Un an plus tard, l'obsédé écartelé au niveau du larynx réssucita de sa mort par suicide involontaire qui avait déçu sa tante homosexuelle
et aguicheuse de harengs saur mais pourtant l'elfe zoophile rougit lorsque l'autre terroriste amniotique lui souffla dans l'oreille un mot acerbe mais celui-ci faisait danser le cha-cha-cha épileptique chronique ainsi que sa tante apoplexique dérangé par l'arbitrage partial d'un arbitre poilu allergique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastien
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 2449
Age : 33
Localisation : !!! la tête dans l'écran !!!
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Jeu de la phrase   Mer 19 Nov - 12:10

Il était une petite fille qui habitait chez son père. Elle a vécu des moments très intimes avec lui et elle n'était pas
très fière du rang qu'elle tenait dans la famille. Ceci était très
impoli de demander pourquoi elle n'avait pas eu le courage de venir au
garage où elle venait tout prendre ses bottes roses a point vert et
jaune pour aller aux arcades avec son frère pour se faire prendre en
sandwich avec de la marmelade venue du fin fond de la Colombie pays
fort joli et très réputé pour ses roses de sable du Maroc qui sentaient
bon le parfum. Une chenille violette qui aimait danser dans une
poubelle colorée chantait "Sale" comme un putois qui éructe et se
dandine les amydales d'arachides puent mais si je demandait comment le
paysan alcoolique pouvait faire pleuvoir des chaussettes rayées rouges
et vert a petits triangles. Néanmoins la petite fille alsacienne ne
sait pas que son père était un travesti et par dessus le marché il
faisait tueur à gage dans l'armée française tuant les petites filles et
les jeunes endives. Elle aussi était aérophagique ou elle savait
qu'elle servirait d'apât pour assassiner le président de la république
du Sénégal ou elle n'aurait certainement pas pu avoir un dessert au
chocolat et aux myrtilles aromatisé à la vanille enrobé de sucre candy
de la fabrique de mes grands parents qui se sont mis à chercher des
champignons pour pouvoir rendre visite au grand Bornan qui avait des
grosses fesses leur permettant d'écraser les groseilles et les
myrtilles qui servaient à faire le dessert au chocolat et de les mettre
dans le gâteau et détruire les poulets mutants qui étaient le résultat
génétique d'une belette avec un paysan roumain qui avais des oreilles
vertes teintées rouge fluo et a pois roses barbie qui remontèrent
jusqu'au grenier pour étendre son linge déchiré par les mites géantes
qui étaient enragées après avoir moulu du poivre dans un verre de rhum
qui après avoir fracassé le crâne d'alex pitivié alla ranger le frigo
car il puait la blonde et le salami rongeait ses freins gale ferma la
voiture à réaction en carton mâché par les protozoaires qui avait
auparavant avait rageusement gagné le 1er prix de la casserole décerné
aux unijambistes, borgnes, ivrognes, mythomanes,drogués,zoophiles et
surtout pour ce petit coquin qui avait picolé et fumé de la jonquille
séchée dans du coeur de lion bien moisi depuis 65 ans a moitié ouvert
car il avait été entamé par malsa qui avait des grandes narines toutes
noires et dilatées recouvertes de crottes de nez gluantes et vivantes
car autrefois malsa était tombé malade et avait vomi puisqu' il
n'éructait pas suffisamment aprés une bonne partie de mangeage de
pilules rouges assaisonées aux poireaux séchés . C' est ainsi qu'il
commença à mordiller des Smarties bleu-ciel plein de drogue et d'
alcool, et c'est alors qu'il commenca à dealer aux Champs de blé même
si sa maman lui avait donné des provisions de choux d'bruxelles pour
brûler ses cheveux bien gras parfumé "vomi de chèvre" par l' horrible
malsa dont le subliminal nez lui donnait un léger hoquet qui lui
prenait comme une envie de louer un chariot remplit de schtroumpfs
vomisseurs, alcooliques, fumeurs et schizophrènes, qui se sentaient
profondément déssechés et en buvant un pastis ils formaient des petites
au échec rose bonbon.Et, aprés la sortie en boîte, elle titubait
toujours devant ce grand Gargamel bouré et trompé. C'est alors qu'elle
voulait danser le jump avec son gros corps de sumo plein de sushi qui
sentait très mauvais alors qu' il avait prit un bain dans un ossen de
osaka.L'histoire du petit asticot vert et rose qui jubilait devant moi
le temps que l'orage le poursuive depuis Paris gare le jour, bordel de
chausettes sales trempées qui me semblait être trop humide, froid et
sec pour me faire réchauffé à la poêle beurée pleine de sel et de curry
comme mary, vierge depuis quelle a décidé de venir voir mon... popotin
bleu qui avait subi une liposuccion gratuite avant de grimper à cheval
pour aller faire des cabrioles avec son cansson afin de pouvoir faire
zozoter le drogué mort depuis la nuit dernière pour bronzer les
particules de son caleçon abimé par les groupies de Sarkozy qui
ressemblait à un lémurien moche avec beaucoup de pustules qui
dégoulinaient de partout le pusqu'ils désirait avoir un salaire élevé
pour plonger dans l'illicite de tous les protagonistes qui avait
intervenu dans la lutte contre malsa, dealeur de bonbons, de billes, et
de cartes qui lui ont couté très cher car très recherché pour
proxénétisme de pingouins et allait vers la banquise où il y a
énormément de manchots et de pénis en érection qui se faisait taper par
des cochons vert à grandes rayures rouges avec beaucoup de trucs. C'est
alors qu'il n'y eut qu'un seul bruit, le son le plus strident qu'il
existait et il brisa son string rouge. C'est alors que sa bouche fit
une sorte de forme bizzare ressemblant au vibro banane que lui avait
donné Bibou pour noël. Pour qu'il se mette en extase dans sa chambre
avec Casimir de Pétaouchnok. Il y avait cinq pâquerettes rose fanées et
décharnées qui lévitaient à 20 mètres de la péniche à quatre roues
magenta qui se sont statufiées alors que la Bible était maculée de sang
avec des morpions qui dansaient le breakdance à 3 tentant de moudre du
poivre bleu. Soudain la montagne ellipsoïdale cracha sur le crâne
luisant de pellicules d'un cafard écrasé et il étala énormément tout
son corps isomorphique et flasque. Alors, soudain, brusquement, la
télévision d' Alex surnommée Malsa, se leva pour la publicité car un
taliban venait sonner pour demander qu'aucune pizza pepperoni n'est
sautillante ; c'est alors que le blocage commença tandis que bob
l'éponge sauta sur une mine d'alcool à moitié bu par ScyTale
l'alcoolique anonyme allié aux mecs shootés au polystyrène chinois
provenant des USA pourris jusqu'aux poils de penis. Ce dernier se mit à
tuer tous terroristes bègues suspects depuis 1664 ( date de création
,illicite mais reconnue par Albrechstürmilsh, de la déjection dûe
exceptionnellement à sarko le futur mécréant des bac à sables et du
Texas pour fraude interdite ) pendant ce temps au Bengladesh une chèvre
tondue tres petite raideuse, diabétique, séropositive et sénile
suscitait l'admiration des politiques extrémistes liechentenoises
pendant que le gros alcoolique lui sucait le haut de l'occiput fermant ainsi
toute discussion superflue. Son gros front dégarni luisait dans la pénombre, mais sa robe dentelée vola en éclats de sang qui tomba...
Un an plus tard, l'obsédé écartelé au niveau du larynx réssucita de sa mort par suicide involontaire qui avait déçu sa tante homosexuelle
et aguicheuse de harengs saur mais pourtant l'elfe zoophile rougit lorsque l'autre terroriste amniotique lui souffla dans l'oreille un mot acerbe mais celui-ci faisait danser le cha-cha-cha épileptique chronique ainsi que sa tante apoplexique dérangé par l'arbitrage partial d'un arbitre poilu allergique à la pelouse

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastien
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 2449
Age : 33
Localisation : !!! la tête dans l'écran !!!
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Jeu de la phrase   Mer 26 Nov - 18:29

Il était une petite fille qui habitait chez son père. Elle a vécu des moments très intimes avec lui et elle n'était pas
très fière du rang qu'elle tenait dans la famille. Ceci était très
impoli de demander pourquoi elle n'avait pas eu le courage de venir au
garage où elle venait tout prendre ses bottes roses a point vert et
jaune pour aller aux arcades avec son frère pour se faire prendre en
sandwich avec de la marmelade venue du fin fond de la Colombie pays
fort joli et très réputé pour ses roses de sable du Maroc qui sentaient
bon le parfum. Une chenille violette qui aimait danser dans une
poubelle colorée chantait "Sale" comme un putois qui éructe et se
dandine les amydales d'arachides puent mais si je demandait comment le
paysan alcoolique pouvait faire pleuvoir des chaussettes rayées rouges
et vert a petits triangles. Néanmoins la petite fille alsacienne ne
sait pas que son père était un travesti et par dessus le marché il
faisait tueur à gage dans l'armée française tuant les petites filles et
les jeunes endives. Elle aussi était aérophagique ou elle savait
qu'elle servirait d'apât pour assassiner le président de la république
du Sénégal ou elle n'aurait certainement pas pu avoir un dessert au
chocolat et aux myrtilles aromatisé à la vanille enrobé de sucre candy
de la fabrique de mes grands parents qui se sont mis à chercher des
champignons pour pouvoir rendre visite au grand Bornan qui avait des
grosses fesses leur permettant d'écraser les groseilles et les
myrtilles qui servaient à faire le dessert au chocolat et de les mettre
dans le gâteau et détruire les poulets mutants qui étaient le résultat
génétique d'une belette avec un paysan roumain qui avais des oreilles
vertes teintées rouge fluo et a pois roses barbie qui remontèrent
jusqu'au grenier pour étendre son linge déchiré par les mites géantes
qui étaient enragées après avoir moulu du poivre dans un verre de rhum
qui après avoir fracassé le crâne d'alex pitivié alla ranger le frigo
car il puait la blonde et le salami rongeait ses freins gale ferma la
voiture à réaction en carton mâché par les protozoaires qui avait
auparavant avait rageusement gagné le 1er prix de la casserole décerné
aux unijambistes, borgnes, ivrognes, mythomanes,drogués,zoophiles et
surtout pour ce petit coquin qui avait picolé et fumé de la jonquille
séchée dans du coeur de lion bien moisi depuis 65 ans a moitié ouvert
car il avait été entamé par malsa qui avait des grandes narines toutes
noires et dilatées recouvertes de crottes de nez gluantes et vivantes
car autrefois malsa était tombé malade et avait vomi puisqu' il
n'éructait pas suffisamment aprés une bonne partie de mangeage de
pilules rouges assaisonées aux poireaux séchés . C' est ainsi qu'il
commença à mordiller des Smarties bleu-ciel plein de drogue et d'
alcool, et c'est alors qu'il commenca à dealer aux Champs de blé même
si sa maman lui avait donné des provisions de choux d'bruxelles pour
brûler ses cheveux bien gras parfumé "vomi de chèvre" par l' horrible
malsa dont le subliminal nez lui donnait un léger hoquet qui lui
prenait comme une envie de louer un chariot remplit de schtroumpfs
vomisseurs, alcooliques, fumeurs et schizophrènes, qui se sentaient
profondément déssechés et en buvant un pastis ils formaient des petites
au échec rose bonbon.Et, aprés la sortie en boîte, elle titubait
toujours devant ce grand Gargamel bouré et trompé. C'est alors qu'elle
voulait danser le jump avec son gros corps de sumo plein de sushi qui
sentait très mauvais alors qu' il avait prit un bain dans un ossen de
osaka.L'histoire du petit asticot vert et rose qui jubilait devant moi
le temps que l'orage le poursuive depuis Paris gare le jour, bordel de
chausettes sales trempées qui me semblait être trop humide, froid et
sec pour me faire réchauffé à la poêle beurée pleine de sel et de curry
comme mary, vierge depuis quelle a décidé de venir voir mon... popotin
bleu qui avait subi une liposuccion gratuite avant de grimper à cheval
pour aller faire des cabrioles avec son cansson afin de pouvoir faire
zozoter le drogué mort depuis la nuit dernière pour bronzer les
particules de son caleçon abimé par les groupies de Sarkozy qui
ressemblait à un lémurien moche avec beaucoup de pustules qui
dégoulinaient de partout le pusqu'ils désirait avoir un salaire élevé
pour plonger dans l'illicite de tous les protagonistes qui avait
intervenu dans la lutte contre malsa, dealeur de bonbons, de billes, et
de cartes qui lui ont couté très cher car très recherché pour
proxénétisme de pingouins et allait vers la banquise où il y a
énormément de manchots et de pénis en érection qui se faisait taper par
des cochons vert à grandes rayures rouges avec beaucoup de trucs. C'est
alors qu'il n'y eut qu'un seul bruit, le son le plus strident qu'il
existait et il brisa son string rouge. C'est alors que sa bouche fit
une sorte de forme bizzare ressemblant au vibro banane que lui avait
donné Bibou pour noël. Pour qu'il se mette en extase dans sa chambre
avec Casimir de Pétaouchnok. Il y avait cinq pâquerettes rose fanées et
décharnées qui lévitaient à 20 mètres de la péniche à quatre roues
magenta qui se sont statufiées alors que la Bible était maculée de sang
avec des morpions qui dansaient le breakdance à 3 tentant de moudre du
poivre bleu. Soudain la montagne ellipsoïdale cracha sur le crâne
luisant de pellicules d'un cafard écrasé et il étala énormément tout
son corps isomorphique et flasque. Alors, soudain, brusquement, la
télévision d' Alex surnommée Malsa, se leva pour la publicité car un
taliban venait sonner pour demander qu'aucune pizza pepperoni n'est
sautillante ; c'est alors que le blocage commença tandis que bob
l'éponge sauta sur une mine d'alcool à moitié bu par ScyTale
l'alcoolique anonyme allié aux mecs shootés au polystyrène chinois
provenant des USA pourris jusqu'aux poils de penis. Ce dernier se mit à
tuer tous terroristes bègues suspects depuis 1664 ( date de création
,illicite mais reconnue par Albrechstürmilsh, de la déjection dûe
exceptionnellement à sarko le futur mécréant des bac à sables et du
Texas pour fraude interdite ) pendant ce temps au Bengladesh une chèvre
tondue tres petite raideuse, diabétique, séropositive et sénile
suscitait l'admiration des politiques extrémistes liechentenoises
pendant que le gros alcoolique lui sucait le haut de l'occiput fermant ainsi
toute discussion superflue. Son gros front dégarni luisait dans la pénombre, mais sa robe dentelée vola en éclats de sang qui tomba...
Un an plus tard, l'obsédé écartelé au niveau du larynx réssucita de sa mort par suicide involontaire qui avait déçu sa tante homosexuelle
et aguicheuse de harengs saur mais pourtant l'elfe zoophile rougit lorsque l'autre terroriste amniotique lui souffla dans l'oreille un mot acerbe mais celui-ci faisait danser le cha-cha-cha épileptique chronique ainsi que sa tante apoplexique dérangé par l'arbitrage partial d'un arbitre poilu allergique à la pelouse mouillée

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scytale
Général de Division Spatiale
Général de Division Spatiale
avatar

Nombre de messages : 3279
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Jeu de la phrase   Mer 26 Nov - 19:02

Il était une petite fille qui habitait chez son père. Elle a vécu des moments très intimes avec lui et elle n'était pas
très fière du rang qu'elle tenait dans la famille. Ceci était très
impoli de demander pourquoi elle n'avait pas eu le courage de venir au
garage où elle venait tout prendre ses bottes roses a point vert et
jaune pour aller aux arcades avec son frère pour se faire prendre en
sandwich avec de la marmelade venue du fin fond de la Colombie pays
fort joli et très réputé pour ses roses de sable du Maroc qui sentaient
bon le parfum. Une chenille violette qui aimait danser dans une
poubelle colorée chantait "Sale" comme un putois qui éructe et se
dandine les amydales d'arachides puent mais si je demandait comment le
paysan alcoolique pouvait faire pleuvoir des chaussettes rayées rouges
et vert a petits triangles. Néanmoins la petite fille alsacienne ne
sait pas que son père était un travesti et par dessus le marché il
faisait tueur à gage dans l'armée française tuant les petites filles et
les jeunes endives. Elle aussi était aérophagique ou elle savait
qu'elle servirait d'apât pour assassiner le président de la république
du Sénégal ou elle n'aurait certainement pas pu avoir un dessert au
chocolat et aux myrtilles aromatisé à la vanille enrobé de sucre candy
de la fabrique de mes grands parents qui se sont mis à chercher des
champignons pour pouvoir rendre visite au grand Bornan qui avait des
grosses fesses leur permettant d'écraser les groseilles et les
myrtilles qui servaient à faire le dessert au chocolat et de les mettre
dans le gâteau et détruire les poulets mutants qui étaient le résultat
génétique d'une belette avec un paysan roumain qui avais des oreilles
vertes teintées rouge fluo et a pois roses barbie qui remontèrent
jusqu'au grenier pour étendre son linge déchiré par les mites géantes
qui étaient enragées après avoir moulu du poivre dans un verre de rhum
qui après avoir fracassé le crâne d'alex pitivié alla ranger le frigo
car il puait la blonde et le salami rongeait ses freins gale ferma la
voiture à réaction en carton mâché par les protozoaires qui avait
auparavant avait rageusement gagné le 1er prix de la casserole décerné
aux unijambistes, borgnes, ivrognes, mythomanes,drogués,zoophiles et
surtout pour ce petit coquin qui avait picolé et fumé de la jonquille
séchée dans du coeur de lion bien moisi depuis 65 ans a moitié ouvert
car il avait été entamé par malsa qui avait des grandes narines toutes
noires et dilatées recouvertes de crottes de nez gluantes et vivantes
car autrefois malsa était tombé malade et avait vomi puisqu' il
n'éructait pas suffisamment aprés une bonne partie de mangeage de
pilules rouges assaisonées aux poireaux séchés . C' est ainsi qu'il
commença à mordiller des Smarties bleu-ciel plein de drogue et d'
alcool, et c'est alors qu'il commenca à dealer aux Champs de blé même
si sa maman lui avait donné des provisions de choux d'bruxelles pour
brûler ses cheveux bien gras parfumé "vomi de chèvre" par l' horrible
malsa dont le subliminal nez lui donnait un léger hoquet qui lui
prenait comme une envie de louer un chariot remplit de schtroumpfs
vomisseurs, alcooliques, fumeurs et schizophrènes, qui se sentaient
profondément déssechés et en buvant un pastis ils formaient des petites
au échec rose bonbon.Et, aprés la sortie en boîte, elle titubait
toujours devant ce grand Gargamel bouré et trompé. C'est alors qu'elle
voulait danser le jump avec son gros corps de sumo plein de sushi qui
sentait très mauvais alors qu' il avait prit un bain dans un ossen de
osaka.L'histoire du petit asticot vert et rose qui jubilait devant moi
le temps que l'orage le poursuive depuis Paris gare le jour, bordel de
chausettes sales trempées qui me semblait être trop humide, froid et
sec pour me faire réchauffé à la poêle beurée pleine de sel et de curry
comme mary, vierge depuis quelle a décidé de venir voir mon... popotin
bleu qui avait subi une liposuccion gratuite avant de grimper à cheval
pour aller faire des cabrioles avec son cansson afin de pouvoir faire
zozoter le drogué mort depuis la nuit dernière pour bronzer les
particules de son caleçon abimé par les groupies de Sarkozy qui
ressemblait à un lémurien moche avec beaucoup de pustules qui
dégoulinaient de partout le pusqu'ils désirait avoir un salaire élevé
pour plonger dans l'illicite de tous les protagonistes qui avait
intervenu dans la lutte contre malsa, dealeur de bonbons, de billes, et
de cartes qui lui ont couté très cher car très recherché pour
proxénétisme de pingouins et allait vers la banquise où il y a
énormément de manchots et de pénis en érection qui se faisait taper par
des cochons vert à grandes rayures rouges avec beaucoup de trucs. C'est
alors qu'il n'y eut qu'un seul bruit, le son le plus strident qu'il
existait et il brisa son string rouge. C'est alors que sa bouche fit
une sorte de forme bizzare ressemblant au vibro banane que lui avait
donné Bibou pour noël. Pour qu'il se mette en extase dans sa chambre
avec Casimir de Pétaouchnok. Il y avait cinq pâquerettes rose fanées et
décharnées qui lévitaient à 20 mètres de la péniche à quatre roues
magenta qui se sont statufiées alors que la Bible était maculée de sang
avec des morpions qui dansaient le breakdance à 3 tentant de moudre du
poivre bleu. Soudain la montagne ellipsoïdale cracha sur le crâne
luisant de pellicules d'un cafard écrasé et il étala énormément tout
son corps isomorphique et flasque. Alors, soudain, brusquement, la
télévision d' Alex surnommée Malsa, se leva pour la publicité car un
taliban venait sonner pour demander qu'aucune pizza pepperoni n'est
sautillante ; c'est alors que le blocage commença tandis que bob
l'éponge sauta sur une mine d'alcool à moitié bu par ScyTale
l'alcoolique anonyme allié aux mecs shootés au polystyrène chinois
provenant des USA pourris jusqu'aux poils de penis. Ce dernier se mit à
tuer tous terroristes bègues suspects depuis 1664 ( date de création
,illicite mais reconnue par Albrechstürmilsh, de la déjection dûe
exceptionnellement à sarko le futur mécréant des bac à sables et du
Texas pour fraude interdite ) pendant ce temps au Bengladesh une chèvre
tondue tres petite raideuse, diabétique, séropositive et sénile
suscitait l'admiration des politiques extrémistes liechentenoises
pendant que le gros alcoolique lui sucait le haut de l'occiput fermant ainsi
toute discussion superflue. Son gros front dégarni luisait dans la pénombre, mais sa robe dentelée vola en éclats de sang qui tomba...
Un an plus tard, l'obsédé écartelé au niveau du larynx réssucita de sa mort par suicide involontaire qui avait déçu sa tante homosexuelle
et aguicheuse de harengs saur mais pourtant l'elfe zoophile rougit lorsque l'autre terroriste amniotique lui souffla dans l'oreille un mot acerbe mais celui-ci faisait danser le cha-cha-cha épileptique chronique ainsi que sa tante apoplexique dérangé par l'arbitrage partial d'un arbitre poilu allergique à la pelouse mouillée du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeu de la phrase   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeu de la phrase
Revenir en haut 
Page 41 sur 41Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 39, 40, 41
 Sujets similaires
-
» [Livre]Quelle est votre phrase préférée du roman ?
» phrase culte de donjon
» [Ce qui vous révolte] (Topic spontané, phrase liberatoire
» La phrase la plus longue [Flood]
» [Jeu] La phrase infinie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum U.W.1 - Universal War One :: U.W.1 - Public :: Pub intersidéral - Flood-
Sauter vers: